L’art de la broderie

La broderie est aujourd’hui à la mode ! Nous en trouvons sur nos vêtements, chaussures en toile, décorations textiles, tout tissu peut être brodé ! Déterminez votre style.

Choisissez un motif et lancez-vous !

 

 

 

Broder sur du tissu

J’affectionne particulièrement le lin et la toile de coton pour créer des tambours décoratifs, ou customiser des coussins. Si vous souhaitez customiser un tee-shirt en coton ou matière synthétique, ou élastique, le tissu peu bouger, glisse entre les doigts, il vous faudra de la patience et de l’entrainement avant de vous lancer sur le vêtement à broder. La broderie est un art créatif, qui doit vous procurer du plaisir, c’est un moment pour vous, qui vous permettra de créer des motifs aux couleurs qui vous ressembles !

Les différents fils

Amusez-vous avec les couleurs et différentes textures de fils. Le plus connu est le coton de la marque DMC, qui offre une multitude de coloris, le fil est composé de 6 brins qui se sépare, vous choisissez ainsi l’épaisseur de la broderie.

 

Le fil de de couture, donnera un résultat plu fin, pour un travail très minutieux. Le fil de soie est à travailler avec délicatesse, il apportera de la brillance et du raffinement. Le fil de coton perlé, ne se divise pas, simple à travailler, il apporte du relief dans votre ouvrage, plusieurs épaisseurs existent. Le fil métallisé est difficile à utilisé, je conseille en petite toute, cela illumine votre travail et donne un côté festif. Le fil de laine donnera également des contrastes, reliefs, la laine étant épaisse, il faudra utiliser une aiguille plus grosse et un tissu adapté au fil. La broderie au ruban est très belle, essayez !

Les outils

Il vous faudra des tambours de tailles différentes.

Une paire de ciseaux de couturière et une paire de ciseaux de brodeuse, parfait pour un travail de précision.

Du fil à broder, plusieurs échantillons de couleurs et de textures différentes.

Des aiguilles pour broder, un dé à coudre, une loupe de broderie, un support à broder.

Du papier calque, papier transfert, papier carbone.

Crayon papier, feutre, stylo frixion (s’efface au contact du fer à repasser), crayon effaçable à l’air.

Cours de broderie

Avant de commencer un ouvrage, familiarisez-vous avec les différents points de broderie et autres petites choses très simple mais importante à savoir faire.

LES BRINS

Le fils de coton à broder et fait de 6 brins, vous utiliserez un certain nombre de fils suivant la broderie souhaitée. Si votre tissu est épais, utilisez au minimum 4 fils. Pour un tissu fin vous utiliserez moins de fils, pour un motif discret, vous utiliserez un brin. Couper une longueur de fil de 30 cm au moins, sélectionnez le nombre de brins souhaitait, dans une main. L’autre viendra écarter le reste de brin, (ils seront à garder).

LES AIGUILLES

Quelle aiguille prendre, vous devez tenir compte du nombre de fils choisi, plus vous prendrez de fils, plus vous sélectionnerez une aiguille à gros chas. L’épaisseur du tissu, vous aidera à choisir votre aiguille, évitez de prendre un gros chas, pour un tissu fin, vous risqueriez de trouer le textile. Pour commencer votre point, il n’est pas utile de faire un noeud, au dos de l’ouvrage se forme des reliefs au fur et à mesure de la réalisation de l’ouvrage. Laissez pendre un fil de 4 à 5 cm, au dos de votre ouvrage, prenez une aiguille, enfilez les fils et glissez les sous les premiers points.Terminez votre point de la même manière, laissez plusieurs centimètres de fils, au dos de votre ouvrage, glissez à l’aide de l’aiguille sans piquer le tissu, sous les points existants, faire un point arrière. Coupez le fil, au plus proche de votre tissu.

Vous souhaitez broder un motif sur un vêtement, celui-ci devra résister au lavage en machine, je vous conseille de coller un entoilage thermocollant fin.

Savoir reporter un motif

La transparence, la façon la plus simple de reporter un motif sur un tissu fin, est de le positionner le textile sur le croquis, prenez un feutre effaçable à l’air. Vous pouvez utiliser du papier- calque, utilisez un feutre noir pour marquer le motif, fixez la feuille sur une table à l’aide de bandes adhésives. Ensuite positionnez votre tissu sur le papier-calque, munissez-vous du feutre effaçable, reproduisez le motif.

Le papier carbone, (spécial textile), est utilisé pour les tissus épais. Utilisez un carbone foncé pour les tissus à ton clair et un carbone clair pour les tissus foncés. Prenez votre papier calque, reproduisez le dessin, fixez-le sur le tissu, sur un côté à l’aide d’épingles. Munissez-vous du papier carbone, glissez le sous le calque, la face colorée doit être positionnée sur le tissu. Mettez des épingles, redessiner sur le tracé déjà existant l’aide d’un stylo bille, (vous retracez sur le calque), ce qui va reproduire le motif sur le papier-carbone et sur le tissu.

Le papier magique, vous l’utilisez pour dessiner à main levée, directement sur le papier, ou décalquez ! Une fois le dessin terminé, découpez, laissez au moins 1 cm tout autour du motif. Collez-le sur le tissu et brodez. Votre broderie terminée, faites tremper, le papier se désintègrera.

Le transfère de motif, photocopiez votre motif sur une feuille de papier transfère, laissez sécher quelques minutes. Découpez votre motif en laissant au moins 5 mm autour. Repassez votre tissu, ne laissez aucun pli. Positionnez le transfère sur le tissu, repassez pendant 1 minutes. Le fer doit passer sur tout le motif, n’utilisez pas la vapeur. Laissez refroidir 10 minutes et retirez doucement papier, commencer par les extrémités.

 

 

 

Savoir utiliser un tambour

Le tambour est composé de deux cercles en bois ou en plastique et une vis sur le cercle extérieur. Celle-ci sert à ajuster la tension du tissu. Cela favorise les points réguliers et ne déforme pas le tissu. Le textile doit rester tendu. Mais attention au tissu extensible, si vous le tendez trop, votre broderie sera déformée, une fois le tambour retiré. Votre tambour peut être enroulé de bandes de papier de soie, sur les deux cercles, de cette manière vous éviterez d’abimer un vêtement délicat que vous souhaitez customiser. Afin de broder avec un tambour, séparez les cercles à l’aide de la vis, le cercle intérieur est posé sur votre table, positionnez le tissu par dessus, puis positionnez le cercle extérieur, appuyez, les deux parties forment alors un cercle, qui retiennent le tissu. Resserrez la vis, le tissu doit être tendu, une fois l’ouvrage terminé, retirez le tambour, la marque de celui-ci partira au lavage.

LES POINTS DE BRODERIE

Le point avant

Réalisez des lignes droites ou incurvées avec des points réguliers, longueur de point égale à l’espacement. La broderie se fait de droite à gauche. L’aiguille sort en A sur l’endroit du tissu, piquez en B, l’aiguille ressort au point C.

Le point arrière

Point identique au point avant, la différence pas d’espace ! L’aiguille sort de l’endroit du tissu en A, piquez en B à l’arrière du point A et sortez l’aiguille au point C, devant le point A. Les points font la même longueur.

Le point tige

Pour ligne droite, incurvée, l’aiguille sort en A, sur l’endroit du tissu. Piquez ensuite en B et ressortez l’aiguille au point C, à la moitié du point A & B. Piquez en D, l’aiguille ressort proche du point B.

Le point de bouclette

Idéal pour broder des fleurs. L’aiguille sort en A, puis vous formez une boucle, dans le sens inverse d’une aiguille d’une montre. Vous retournez en A et piquez de nouveau. Sortez l’aiguille, qui devient point B, (le point B est à l’intérieur de la boucle). Ensuite piquez de nouveau pour former un point, cela devient C, choisissez votre longueur.

Le point noeud

C’est un noeud de relief. Piquez l’aiguille en A, l’aiguille sort sur l’endroit du tissu, puis tenez votre fil entre le pouce et l’index, enroulez une ou deux fois autour de l’aiguille. Toujours en tenant le fil, repiquer au point A, les boucles se placent près du tissu. Tirez sur l’aiguilleta l’envers du tissu.

Le point araignée

Faire de petits cercles en relief, mais avant marquez votre cercle au crayon et les points droits. Le point droit, va de l’extérieur du cercle, vers le centre du cercle. L’aiguille sort en A et vient se glisser sous le premier point droit. Revenez en arrière et glissez-la sous le premier, puis deuxième, ne piquez pas dans le tissu. Ensuite vous revenez sur le deuxième, glissez l’aiguille, sous le deuxième et le troisième, continuez ainsi, pour recouvrir tous les points. Lorsque c’est terminé, piquez au dernier tour, rentrez le fil sur l’envers.

Le point passé empiétant

Imite le tissage, utilisez pour combler de grandes surfaces, avant de commencer, tracez des lignes parallèles, vous travaillez de gauche à droite et de haut en bas. L’aiguille sort en A, piquez en B et sortez l’aiguille en C. Vous alternez un point long, un point court. Les points restent parallèles et serrés. Lorsque vous commencez le rang suivant, l’aiguille sort en D, piquez en E.

Le point de chaînette

Ce point sert à broder des lignes épaisses, se brode de haut en bas. L’aiguille sort en A, sortez l’aiguille en B, dans la boucle que forme le fil. Puis repiquez en B et sortez l’aiguille dans la boucle. Continuez et terminez par un point plus petit.

Le point passé plat

Se brode verticalement ou horizontalement, de gauche à droite. L’aiguille sort ers A, piquez en B, l’aiguille ressort en C, à côté du point A. Continuez, les points sont serrés, pas d’espace, lignes parallèles.

Le point lancé

Pour broder de petites lignes droites. Ce point se brode dans les deux sens, gauche/droite ou droite/gauche. L’aiguille sort en A, piquez au dessus, point B. Les points sont réguliers, piquez toujours dans le même sens.

Le point d’arête

Un point de remplissage, parfait pour faire des feuilles. Se brode de haut en bas, vous commencez par la pointe du motif. L’aiguille sort en A, piquez en B. L’aiguille sort en C, en bordure du motif. Piquez en D en empiétant sur le motif, ressortez en E, sur le motif opposé. Piquez en F, empiétez sur le dernier motif réalisé, sortez en G. Faire le point en alternance.

Le point feston ou grébiche

Un point idéal pour travailler en bordure. Choisissez votre longueur d’espacement de points. De manière régulière et toujours le même nombre de fils.Se travail de gauche à droite.Piquez en A, commencez au bord du tissu, si vous souhaitez broder la lisière. Piquez en B, l’aiguille sort en C, proche de la lisière. Le fil passe sous la pointe de l’aiguille. Piquez en D, recommencez.

Le point de roue festonnée

Un point pour broder des fleurs. Marquez sur le tissu, un cercle et son centre. L’aiguille sort en point A, au bord du cercle. Piquez l’aiguille au centre du cercle, sortez l’aiguille sur le bord. du cercle et faire passer le fil sous la pointe. reproduisez le geste dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. L’espace des points doit être régulier. Pour finir le motif, passez sous le premier point au bord du cercle, puis vers le centre et piquer.

Le point de sable

Ce point se brode de manière irrégulier et peut être utilisé pour du remplissage. Faire deux points, assez courts. L’aiguille sort en A, piquez en B, l’aiguille ressort en C, à côté de point A. Piquez en D, pour finir le point.

Le point de couchure

Tracez une ligne droite sur votre tissu, puis marquez des repères de même espace, sur celle-ci. Sélectionnez deux fils de couleurs différentes. Le point se brode de droite à gauche, faire sortir le fil qui va être couché sur la ligne que vous avez tracé. Ce fil de maintient, se couche sur l’endroit du tissu. Ensuite prenez votre second fil, piquez sur le premier repère en A, (l’aiguille sort sur l’endroit), puis repiquez en B, très prés de votre point A, de cette manière vous allez fixer le fil numéro 1, (le fil couché). Continuez, ensuivent vos repères tracés. Pour finir, rentrez l’extrémité du fil couché sur l’envers du tissu.

Le point passé plat remordu

Il couvre les grandes surfaces, je vous conseille de tracer des lignes (bandes droites), pour un résultat parfait ! Travaillez de gauche à droite. L’aiguille sort en A, sur l’endroit du tissu, puis piquez en B, continuez pour terminer votre bande. Les points sont parallèles et serrés. Pour le rang suivant et suivant votre ouvrage, n’hésitez pas à changer de couleur de fil ou de matière. L’aiguille sort en C, piquez en D.

Le point de poste

On l’utilise seul, en remplissage, ligne, ce point forme du relief. On l’utilise pour broder les roses ou les boutons. L’aiguille sort en A. Puis piquez en B, en face du point A, faire ressortir l’aiguille à sa moitié, le fil ne doit pas être tendu. Enroulez avec votre doigt, le fil autour de l’aiguille, au moins 6 fois. Ensuite faire glissez les boucles, contre le tissu, maintenez le tout en place et tirez l’aiguille, couchez la spirale sur le tissu, piquez en B.

 

Le point de Boulogne

Tracez une ligne parallèle droite ou courbée, dans ce cas n’hésitez pas à faire pivoter votre tambour pour exécuter votre travail. Sur celle-ci faire des repères de distance égale, pour le fil de maintien. Vous commencez par la droite, l’idée c’est de procéder à un aller/retour. Prenez deux fils, de différentes couleurs. Faire sortir le fil de base, sur l’endroit du tissu, placez-le sur la ligne que vous avez tracé. Ensuite faire sortir le fil de maintien, piquez sur les repères de la ligne tracée. La ligne de maintien vient fixer la ligne de base.

Le point avant rebrodé

Broder de droite à gauche, prenez deux couleurs de fils. Brodez dans un premier temps le point avant. Puis changez la couleur de votre fil. Piquez en A, L’aiguille sort sur l’endroit du tissu, votre aiguille vient sous le point avant, sans piquez le tissu. Alternez le passage de l’aiguille, une fois en haut, une fois en bas, ne tirer pas sur le fil, laissez un mouvement de vague. Enfin pour terminer, piquez sur le dessous, rentrez le fil sur l’envers du tissu.